PODCAST : "Quand nos attentes deviennent une prison"

Cette semaine j'ai retrouvé Wassila Berchi sur Radio Orient pour aborder le sujet des attentes: envers autrui ou même envers une entité comme Dieu ou le destin, elles sont la négative de notre puissance personnelle. Une attente est le fait d’espérer et de compter sur quelque chose ou sur quelqu’un à défaut, in fine de compter sur soi. 2 CLES IMPORTANTES POUR QUITTER LE SHEMA PASSIF DE L'ATTENTE :

1) ACCEPTATION Accepter les autres comme ils sont est la première clé: car on ne fonctionne pas tous de la même manière et les autres ne voient souvent pas les choses telles que vous les voyez vous.

Il est temps d'intégrer que l’autre n’est pas le prolongement de moi même.

2) FORMULATION "Mieux vaut se définir que d’avoir à se défendre": plus j’exprime précisément mes attentes, mes besoins, plus je donne la chance à l’autre d’y répondre favorablement.


Il est aussi bon de se poser une question fondamentale: est-ce bien à l’autre de répondre à mon attente ?

Il arrive que nous préférions chercher à l’extérieur ce que nous ne sommes pas capable de nous donner à nous-même. Considérant que nos besoins de sécurité, d’amour, de liberté… sont intrinsèquement légitimes et fondés, nous faisons reposer l’entière responsabilité sur l’autre de combler ce qui nous manque.

Or, avant de demander à l’autre quelque chose, regardez comment vous pouvez y répondre par vous-même autrement : en organisant une sortie avec des amis, en appréciant un peu plus la belle personne que vous êtes, en vous faisant plus confiance, en développant vos talents, en explorant de nouvelles possibilités..


https://www.radioorient.com/podcasts/sawa-quand-nos-attentes-deviennent-une-prison-prendre-du-recul-dans-son-rapport-a-l-autre-vers-la-responsabilisation-et-l-autonomie-avec-l-invitee-de-sawa-rafaelle-djian-therapeute-et-coach-en-developement-personnel-et-professionnel-25613

Indispensable autonomie

Quand on prend conscience du fait que c’est bien nous qui sommes aux commandes de notre vie et que la seule chose qui peut influencer le déroulement de notre parcours, c’est notre positionnement intérieur, alors on peut laisser aller les peurs, les doutes, l’impatience aussi, pour aller chercher une confiance en soi et une foi en la Vie qui nous permet d’avancer, de se dépasser, et de faire de choix.


Comment ? En plaçant l’énergie nécessaire non plus à attendre des autres ou de la vie, mais bel et bien à créer l’environnement que je désire, à mettre en place le projet dont je rêve depuis des années, à être pro-actif pour moi-même.

L’autonomie c’est comprendre qu’on a déjà en soi ce qu’on tente par tous les moyens de chercher en dehors. Il faut juste apprendre à reconnaitre et à cultiver ce potentiel déjà présent en nous. Petit exercice pratique : LA VISUALISATION Plutôt que de trépigner ou de vous inquiéter pour l’avenir, utilisez ce temps pour vous projeter mentalement et vous imaginer déja en train de vivre ce que vous désirez vivre, en allant chercher autant de détails que possible. On cherche à ressentir ses émotions avec précision, à voir les couleurs, explorer précisement chacun de ses sens, ancrer les images positives que l'on perçoit alors. Plus votre vision intérieure va devenir claire, et plus vite cette vision pourra s’imprimer dans votre réalité physique. Ca s’appelle la loi de l’attraction


https://www.radioorient.com/podcasts/sawa-quand-nos-attentes-deviennent-une-prison-prendre-du-recul-dans-son-rapport-a-l-autre-vers-la-responsabilisation-et-l-autonomie-avec-l-invitee-de-sawa-rafaelle-djian-therapeute-et-coach-en-developement-personnel-et-professionnel-25613


Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • LinkedIn Social Icône
  • Instagram
  • Facebook Basic Square

 Copyright 2017 Cabinet Rafaelle Djian

  • Facebook - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle